Découvrez l’exposition captivante « L’œil vérité » au MAC VAL

Du 24 juin jusqu’à mi-2024.

Une nouvelle présentation des collections

Le MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne est fier de présenter, à partir du 24 juin 2023 et pour une durée de plus d’un an, une nouvelle exposition exceptionnelle mettant en valeur les œuvres de sa collection. Intitulée « L’œil vérité », cette exposition réunit les créations de plus de 80 artistes, soigneusement sélectionnées sous le commissariat de Nicolas Surlapierre, récemment nommé à la direction du musée.

Une histoire de l’art contemporain en France

Sous l’influence de Gérard Genette et de son ouvrage « Palimpsestes. La littérature au second degré » (1982), cette nouvelle présentation des collections répond à une demande croissante : celle de redécouvrir des œuvres issues des collections permanentes qui, pour la plupart, n’avaient pas été exposées depuis l’ouverture du musée en 2005. Très rapidement, il est apparu qu’il était possible de raconter une sorte d’histoire de l’art contemporain en France, en utilisant une unité de temps et de lieu. Bien que tous les artistes ayant contribué à cette histoire ne soient pas forcément représentés au MAC VAL, les principaux d’entre eux sont présents, offrant ainsi une vision assez juste de l’histoire de l’art contemporain en France.

Une distinction en mouvement

En parcourant cette exposition, il est également remarquable de constater que la distinction entre l’art moderne et l’art contemporain ne s’est pas faite immédiatement, contrairement à ce que les historiens et historiennes de l’art ont parfois avancé, en fixant arbitrairement la date de 1945. Cette nouvelle présentation est donc le récit d’une distinction et d’une construction critique et historique. En suivant les mouvements artistiques, cette mise en scène des œuvres relate les différents débats qui ont contribué à établir des critères distinctifs entre l’art moderne et l’art contemporain. Certes, ces critères sont contestables et parfois presque interchangeables, mais ils ont le mérite d’établir des repères. Ce nouvel opus offre une réflexion sur la transition entre un art moderne, traditionnellement défini par la rupture, et un art contemporain qui ne se satisfait plus simplement de cette notion. Il ne s’agit plus seulement de notions historiques ou chronologiques, mais d’une nouvelle relation aux problématiques artistiques.

Une expérience participative

Il est essentiel de noter que les œuvres exposées semblent également transformer le public, qui n’aura plus (ou de moins en moins) un rôle de consommateur passif face à un récit préconçu. Il est de plus en plus nécessaire pour les visiteuses et visiteurs de participer activement afin de transformer leur déambulation en une véritable expérience artistique. En parallèle, le MAC VAL accueille à partir du 24 juin, sous le commissariat de Julien Blanpied et Thomas Conchou, Kim Farkas et Gaby Sahhar, les deux artistes lauréats de la première édition de « The Kooples Art Prize ». Ils présenteront une exposition en duo, mettant en scène un ensemble d’œuvres nouvellement produites grâce au soutien de ce prestigieux prix.

Kim Farkas et Gaby Sahhar : une rencontre artistique

Les sculptures de Kim Farkas sont caractérisées par une surface réfléchissante et des jeux de lumière. Ses coquilles oblongues sont influencées à la fois par le biomorphisme, qui a marqué l’art nouveau et le surréalisme, et par les communautés des FabLab, du Tuning et des Cosplay. Quant à Gaby Sahhar, la surface de ses toiles est saturée d’informations et de couleurs. L’artiste puise son langage visuel dans l’histoire de l’expressionnisme et de la peinture figurative pour décrire l’espace urbain contemporain et l’expérience vécue par les corps minoritaires. L’épure formelle de l’un répond à la saturation picturale de l’autre, créant un dialogue artistique captivant.

« Histoires vraies » : quand la fiction interroge le réel

En complément de cette exposition, ne manquez pas « Histoires vraies », une exposition collective rassemblant les propositions d’une quarantaine d’artistes. Ces créateurs interrogent le concept de « réel » à travers la fiction, poursuivant les recherches initiées lors des expositions temporaires depuis 2005 autour de la construction du Sujet. « Histoires vraies » succède à l’exposition collective « Lignes de vies (une exposition de légendes) » (2019), qui explorait les liens poreux entre l’art et l’autobiographie, entre le réel et les fictions. Ce nouveau volet pousse l’idée selon laquelle tout est fiction, considérant le réel comme une superposition, un entrelacement d’histoires diverses et variées. Cependant, cette fois-ci, l’exposition propose des approches parallèles des réalités, plutôt que de se focaliser sur les interactions entre l’art et le monde.

Le MAC VAL vous invite à plonger dans l’univers fascinant de « L’œil vérité », une exposition qui offre un regard renouvelé sur l’art contemporain en France. N’hésitez pas à participer activement à votre propre expérience artistique. Ne manquez pas cette occasion unique de découvrir les œuvres de talents émergents et d’artistes renommés. Rendez-vous dès le 24 juin 2023 au MAC VAL pour une immersion captivante dans le monde de l’art contemporain.

Informations Pratiques

Le Mac Val 

Avatar
A propos clemence borst 242 Articles
Rêveuse et entrepreneuse, Directrice de Parisienneries

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.