Exposition : L’art et le wax

l art et le wax

L’art et le wax : une exposition qui mêle art et vêtements ethniques

Du 24 au 15 avril 2018 – Espace Culturel Jean Salles

La Caravane d’Afrique est un événement qui a lieu tous les deux ans dans la région lyonnaise. Cet événement permet à des artistes issus de la culture africaine de promouvoir leur art. Lors de cet événement, d’une durée de 20 jours, on retrouve différents types d’artistes, des acteurs et producteurs mais aussi des défilés. Ce rendez-vous est aussi un moment où l’on peut profiter de contes africains. En dehors de tout cela, cette année, la caravane des cinémas d’Afrique propose une exposition : l’art et le wax.

L’art et le wax : un métissage africain

Dans cette exposition, nous retrouvons deux artistes : Anne Grosfiley et Didier Ahadji.

Didier Ahadji est un sculpteur togolais, originaire de Lomé. L’artiste est des plus étonnants car ses créations sont issus de la récupération. Ce dernier met en avant des réalisations qui proviennent de toutes sortes de pièces : des restes d’automobiles, des bidons, du bois ou encore d’autres matériaux trouvés sur sa route. Il récupère tous ces morceaux d’objets pour créer des œuvres inattendues. Ses sculptures évoquent le monde moderne en laissant une place importante à la mode et au tissu wax.

Anne Grosfilley présente quant à en elle le tissu africain plus connu sous le nom de wax. Elle nous emmène dans le voyage du wax. On découvre alors que ce tissu ouest africain s’est fortement déplacé depuis qu’il a vu le jour. Le pagne ouest africain a en fait commencé sa vie en Asie avant de devenir une référence en Afrique. On apprend également que les symboles des vêtements en wax peuvent avoir une réelle signification. Anne Grosfilley met en avant, à travers son art, la noblesse du tissu wax : aussi bien par la qualité du tissu que par le lien qu’il crée entre l’Afrique subsaharienne et le reste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.