Kupka

Kupka

Kupka, pionnier de l’abstraction.

Du 21 mars au 30 juillet 2018.

Grand Palais. 3 Avenue du Général Eisenhower. 75008 Paris. https://www.grandpalais.fr/fr/evenement/kupka

Une explosion de couleurs!

Kupka

A l’orée du XXème siècle, l’artiste est un représentant du mouvement abstrait. Pourtant, sa création ne se contente pas d’un arrêt de la représentation traditionnelle; elle révèle une histoire générale du mouvement abstrait qui remonte au symbolisme autrichien, lui-même s’inscrivant dans un bain culturel propre à l’Europe centrale. L’abstraction puise aussi son inspiration dans une époque marquée par les avancées technologiques et scientifiques. Finalement, elle peut se comprendre comme « une poétique moderne de la couleur ». La scénographie met en place une visite chronologique dans l’œuvre de Kupka. Nous passons de la fin du XIXème siècle aux années 1950, en suivant pas à pas les changements dans l’art pictural.
Dans un premier temps, la couleur garde sa fonction représentative dans les premières années à Paris. Ensuite, elle révèle les émotions physiques et physiologiques, avant de devenir l’outil du dynamisme. Enfin elle élimine le figuratif, ce qui se conçoit clairement, pour devenir son propre maître.

Kupka

L’exposition se divise en plusieurs parties: « Chercher sa voie », « Un nouveau départ », « Inventions et classifications », « Réminiscences et synthèses » et « Ultimes renouvellements ».

Dans « Chercher sa voie » , l’exposition retrace les derniers instants du symbolisme et les travaux de Kupka pour les journaux.

Pour « Un nouveau départ », Kupka s’affirme. Il se fédère aux idées politiques, il délaisse peu à peu les dessins pour la presse et commence son travail sur la couleur.

Amorpha, fugue à deux couleurs et Amorpha, chromatique chaude ont l’effet d’une bombe au Salon de 1912. Pour se défaire un peu plus de la figuration, Kupka repense la peinture avec des formes géométriques: points, arabesques, lignes horizontales, verticales, diagonales… Tout y passe dans « Inventions et Classifications »!

Le peintre s’inspire de formes architecturales pour composer dans « Réminiscences et synthèses ». Il œuvre également à la compréhension de la couleur dans ses différentes dimensions. Son travail préparatoire est réfléchi comme le montre son ouvrage La Création dans les arts plastiques.

Enfin, les salles « Ultimes Renouvellements » se consacrent aux dernières années de la vie de l’artiste. Kupka donne l’impression d’avoir touché à presque tous les mouvements artistiques de son époque.

Kupka au cours de sa vie, cherche à renouveler son art et à se renouveler (tout un exploit à 80 ans!).

Kupka

Remarques sur l’exposition:

  • Si vous êtes d’humeur morose venez vous rafraîchir par ce cocktail de couleurs!
  • Par la diversité des genres, chacun peut trouver ce qui lui plait: Art contemporain ou art plus figuratif, tout le monde est content!
  • A prix mini pour se cultiver.
  • Facile d’accès.
  • Peut-être trop d’entrées différentes quand il n’y a pourtant pas de longues files d’attente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.