Exposition Christian Dior, Couturier du rêve

Exposition Christian Dior, Couturier du rêve
Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018
Musée des Arts décoratifs – 107, rue de Rivoli – 75001 Paris

Un moment d’émerveillement

A l’occasion des soixante-dix ans de la création de la maison Christian Dior, les Arts Décoratifs nous offrent une exposition éblouissante, avant tout par sa scénographie exceptionnelle.

Dans un premier temps, l’exposition présente des effets personnels de Monsieur Dior, lettres manuscrites et photographies qui nous permettent de mieux comprendre la vie du normand, qui fut d’abord galeriste, puis illustrateur, avant de devenir couturier. Il créa sa propre maison de haute couture en 1947, seulement dix ans avant sa disparition brutale à l’âge de 52 ans.

 

Les autres sections de l’exposition proposent des objets de mode, robes, manteaux, sacs, chaussures, illustrant la diversité et l’abondance des créations de la maison. J’ai particulièrement apprécié la section Colorama.

S’étendant sur plusieurs salles, cette présentation de robes miniatures, de flacons de parfum, de souliers, m’a tout spécialement plu en raison de sa mise en scène originale et colorée. En effet, les objets sont réunis par couleur, conférant à cette présentation une esthétique particulièrement séduisante et gaie.

 

Après avoir descendu l’escalier, le long duquel sont affichées des dizaines de couvertures de magazines féminins, vous trouverez un grand écran qui diffuse des publicités, allant des années 1950 à nos jours. Un bon moyen de faire une pause bien méritée avant de continuer la visite. La scénographie, toujours plus incroyable, offre ensuite des décors floraux et printaniers, nous plongeant au cœur d’un jardin merveilleux. Les robes présentées sont tout simplement sublimes. Je me surprends à ce moment de l’exposition à rêver de porter mes merveilleuses pièces…

dior4

Encore sur mon petit nuage, des étoiles plein les yeux, je pense que l’exposition se termine, mais me rends compte qu’elle continue dans une seconde partie… absolument grandiose ! Une présentation des créations des directeurs artistiques ayant succédé à Christian Dior (Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons puis Grazia Chiuri) nous donne un aperçu des différents styles incarnés par ces derniers depuis 1957. D’autres salles mettent en avant les aspects techniques, la production des objets dans les ateliers. J’ai la chance d’observer la fabrication d’un sac à main par une ouvrière.

 

Enfin, le parcours s’achève de manière féérique, dans la nef. Nous sommes plongés dans une salle de bal, présentant les créations les plus somptueuses de la maison. Certaines robes ont été portées par Grace Kelly, Lady Diana, ou plus récemment Emma Watson. L’exposition touche à son terme et atteint alors son apogée, dans une atmosphère unique. Trois heures d’émerveillement, et des émotions que je n’avais jamais ressenties dans un musée.

 

Christian Dior était et demeure définitivement « couturier du rêve. »

Les + :

Vous l’aurez sans doute compris, une scénographie exceptionnelle
Billet coupe-file réservable en ligne (un temps d’attente est toutefois fortement probable…)
Une exposition qui peut plaire à tous, et pas uniquement aux passionné(e)s de mode !

 

Merci Pauline pour cet article

pixelstats trackingpixel
Cette entrée a été publiée dans expos. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.